La renégociation de prêt : comment s’y prendre ? – Fily Promotion

Comment renégocier son emprunt immobilier ?

 

Dans un contexte de baisse des taux de prêt immobilier, il est judicieux et rentable de renégocier son emprunt avec sa banque. Mais avant de se lancer dans une renégociation de prêt, il est primordial de se poser les bonnes questions afin d’optimiser votre demande et d’assurer ainsi son bon déroulement. Fily Promotion vous guide.

 

Les conditions favorables à une renégociation de prêt

Renégocier son prêt immobilier joue sur la réduction de la durée d’un emprunt ou directement sur la baisse des mensualités, afin de souffler un peu et de faire des économies sur l’ensemble de votre crédit. En amont d’une renégociation, 3 critères sont à étudier :

  • Le capital restant et dû : pour une renégociation, plus le montant restant est élevé, plus elle vous sera profitable. Si vous avez remboursé plus de la moitié de votre prêt, l’opération ne sera peut-être pas à la hauteur de vos espérances.
  • Le différentiel de taux : l’écart entre votre taux de prêt immobilier initial et les taux actuels doit être d’au moins 0,7 % afin d’être rentable.
  • La durée restante de l’emprunt : en général, le gain est intéressant si vous n’avez pas dépassé le 1er tiers de votre prêt.

Votre banque étudie votre demande ; en cas de validation, des frais de dossier sont à prévoir et éventuellement à négocier. Commencez à épargner avant votre renégociation ! Dans tous les cas, afin de jouer en votre faveur, valorisez votre dossier : mettez l’accent sur le fait que vous êtes bon payeur et sur la valeur ajoutée que vous représentez par la souscription de divers services.